8 décembre 2023

FOIRE AUX QUESTIONS – Nouvelle grille de priorités d’affectation

Québec, 8 décembre 2023 | En mars 2023, des modifications ont été apportées au tableau des priorités d’affectation en fonction de la chronométrie de la chaîne d’intervention préhospitalière ainsi que de la grille d’affectation Medical Priority Dispatch System (MPDS). Ces changements permettent une répartition des appels plus moderne qui tient compte de la réalité contemporaine du secteur.

Nous profitons d’un changement concernant l’objectif de temps de réponse clinique de la P1 pour laquelle devra être appliqué l’estimation du temps d’arrivée le plus rapide modulable seulement pour les véhicules hors zone et hors région, pour vous réitérer la pertinence de ces changements et répondre à certaines questions que vous pourriez avoir.

Comment sont établies les priorités dans la grille des déterminants MPDS?

Chaque carte d’appel mène à un déterminant basé sur un questionnaire standardisé par l’Académie (MPDS). Chacun des déterminants est associé à un niveau de priorité (P0, P1, P3, P4, P7) établi par le comité clinique provincial des CCS. Ces priorités doivent être appliquées de façon uniforme dans toute la province.

Le classement des déterminants et de leurs priorités est arrêté en fonction de plusieurs variables étudiées, tel que le taux d’arrêt cardio-respiratoire, d’évènement critique, de transport urgent vers le centre hospitalier, d’infarctus du myocarde, etc. Une revue rétrospective des données statistiques est effectuée par un sous-comité pour en arriver à la grille finale des déterminants. Ces travaux portent aussi sur l’affectation des premiers répondants et la bascule vers le triage secondaire.

Qu’est-ce qui a motivé la révision du tableau des priorités d’affectation?

Le comité clinique provincial des CCS assure une vigie régulière sur le tableau des priorités et réalise des analyses sur les événements cliniques liés aux déterminants et priorités. Il a été déterminé qu’une révision de ce tableau était nécessaire en 2023.

Qu’est-ce que le Comité clinique provincial des CCS ?

Le comité clinique provincial des CCS est un comité composé du directeur médical national, d’un membre de chaque CCS ayant des responsabilités cliniques, de quatre directeurs médicaux de CCS, d’instructeurs MPDS et d’un représentant de la Direction des soins préhospitaliers d’urgence du MSSS. Sa composition assure une représentativité des réalités régionales du Québec et des acteurs du terrain de manière à bien saisir les enjeux cliniques et opérationnels en lien avec les CCS.

La mission du Comité clinique provincial des CCS est d’optimiser et d’améliorer les pratiques cliniques au sein des CCS. Il est notamment chargé d’harmoniser l’application du MPDS, de demander des changements dans le MPDS et de mettre à jour les priorités affectées aux différents codes de déterminants du MPDS.

Est-ce qu’une entreprise ambulancière, un DMR ou un CCS peut changer la grille MDPS ?

Non. Selon la Loi sur les soins préhospitaliers d’urgence, elle est une responsabilité exclusive du ministre de la Santé qui s’appuie sur le comité clinique provincial des CCS.

Qu’est-ce que l’objectif de temps de réponse clinique (ORTC) ?

L’OTRC, comme que publié dans le bulletin clinique du 31 mars 2023, est l’objectif de temps entre la prise d’appel au CCS et l’arrivée d’une ressource ambulancière au chevet du patient. De façon optimale et sécuritaire pour le patient, le RMU doit désormais choisir le véhicule le plus approprié pour répondre à l’appel.

Quel est l’impact positif de l’ORTC et en quoi cette nouvelle approche diffère-t-elle des pratiques antérieures?

Il permettra une plus grande flexibilité dans l’affectation des ressources ambulancières, particulièrement pour les priorités P3, afin de pouvoir utiliser le véhicule le plus efficient pour répondre à la demande et non plus la première disponible, dans la mesure où elle respecte l’ORTC.

Cela accentuera le respect des périodes de repas et des fins de quart.

Comment les RMU doivent-ils calculer le temps de transport entre le point d’attente et l’adresse de la carte d’appel pour respecter l’OTRC?

Les RMU devront prévoir le temps de transport entre le point d’attente et l’adresse de la destination. Pour ce faire, ils devront prendre en compte certains facteurs comme les horaires de faction, les conditions météorologiques et les horaires de pauses et assumer que les paramédics se mettent en route immédiatement à la suite de la réception de l’affectation.

Comment ont été établies les nouvelles priorités 1 ?

Comme mentionné préalablement, avant de modifier une priorité et son niveau d’affectation, le comité clinique a procédé à une évaluation des évènements cliniques critiques et des inconvénients d’une éventuelle sur priorisation.

À la suite de cette évaluation lors de la dernière modification du tableau, certaines P3 ont été rehaussées en P1 afin de demeurer en affectation immédiate.

Qu’est-ce que la nouvelle priorité 2E ?

L’ajout de la P2E permet de cibler, parmi les demandes de transferts interétablissements, les pathologies chronodépendantes afin d’y affecter l’ambulance la plus rapide. Elle inclut seulement les diagnostics suivants : IAMEST, AVC aigu, trauma majeur et urgence vasculaire. L’application de la P2E peut être modulable selon les besoins régionaux.

Est-ce que les modifications seront révisées ?

Le comité clinique a prévu réévaluer l’impact des changements apportés, particulièrement pour les P1, au début de l’année 2024. Il compte, par la suite, effectuer une vigie au 6 à 12 mois.

Comment puis-je communiquer avec le comité clinique des CCS ?

Nous vous rappelons que tous les acteurs du préhospitalier peuvent, via leur Directeur médical régional, soumettre au comité clinique provincial des questions ou des propositions de changement que le comité pourra étudier et implanter.

Où pouvons-nous trouver les documents de soutien à l’application du protocole, tels que le tableau des priorités d’affectation et la grille d’affectation MPDS?

Pour consulter les documents :

En terminant, nous vous invitons à visionner cette vidéo qui présente et explique très bien la nouvelle approche. Nous remercions sincèrement le Centre de communication santé des Laurentides-Lanaudière (CCSLL) pour la réalisation de cette vidéo.

Source : CCSLL

-30-

Nadia Drolet, conseillère aux relations avec le milieu
Pour les opérations : operations.spu@msss.gouv.qc.ca

© Gouvernement du Québec, 2024.